Météorologie de l'Espace

1. Activités en météorologie de l’espace en France

La météorologie de l’espace est la discipline qui traite des aspects phénoménologiques et de l'état physique des environnements spatiaux naturels. Au moyen de l'observation, de la surveillance, de l'analyse des données et de la modélisation, elle a plusieurs objectifs : d'une part, comprendre et prévoir l'état du Soleil, du milieu interplanétaire, des environnements planétaires et en premier lieu celui de la Terre, ainsi que les perturbations qui les affectent, qu’elles soient d’origine solaire ou non ; d'autre part, analyser en temps réel ou prévoir d'éventuels effets sur les systèmes biologiques et technologiques.

Tous les domaines de la recherche sur les relations Soleil-Héliosphère-Terre en France relèvent de la météorologie de l'espace : physique du Soleil, du vent solaire, de la magnétosphère et des interactions avec l’atmosphère terrestre. Il s'agit ici de recherche fondamentale visant à comprendre des processus plasma que l’on peut étudier in situ dans l’Héliosphère, mais qui sont d'une importance générale en astrophysique. Un nombre croissant de données, méthodes et résultats obtenus dans cette recherche peut servir en météorologie de l’espace, et certains travaux sont de facto développés explicitement dans ce cadre.

De nombreux instruments et modèles français contribuent à fournir des données qui servent à des études en météorologie de l’espace, voire à des services. Les pôles thématiques (CDPP et MEDOC) jouent aujourd’hui un rôle-clé dans la communauté internationale par l’apport d’outils d’analyse et de suivi des perturbations solaires.

On trouvera plus d’informations sur la problématique et les objectifs de ces recherches dans les pages web des différents laboratoires. Voir par exemple :

Au niveau européen, un site très complet de météorologie de l’espace est European Space Weather Portal :

Voir aussi  :

 

2. Fournisseurs de données et de services en météorologie de l'espace en France :

2.1 De la photosphère solaire à 1 UA :

Le Soleil en lumière visible :

En ondes radioélectriques :

Particules de hautes énergies dans l'environnement proche de la Terre :

Le Soleil depuis l’espace :

La magnétosphère terrestre :

  • mesure du champ magnétique de la Terre par le réseau de magnétomètres au sol http://www.bcmt.fr/

2.2 L’archivage et la diffusion des données :

 

Outils d’analyse :

Produits de données, services :

 

2.3 Quelques contacts :

  • Carine Briand (LESIA, Meudon) : coordinatrice de l’action Environnement Spatial de la TErre : Recherche et Surveillance (ESTERS) à l'Observatoire de Paris. Cet axe fédérateur de l’Observatoire rassemble des chercheurs sur la météorologie de l'espace, les débris spatiaux et les géocroiseurs. Mail : carine.briand_at_obspm.fr
  • Sean Bruinsma (CNES, Toulouse) : coordinateur du groupe thématique sur les affects atmosphériques au Space Weather Working Team : Mail : sean.bruinsma_at_cnes.fr
  • Sacha Brun (CEA, Saclay) : membre du groupe de travail IAU "Impact of Magnetic Activity on Solar and Stellar Environments". Mail : sacha.brun_at_cea.fr
  • Iannis Dandouras (IRAP, Toulouse) : membre de l' "External Advisory Committee" du Projet MAARBLE (Monitoring, Analyzing and Assessing Radiation Belt Loss and Energization), vice-président de la "Planetary and Solar System Sciences Division" de l'EGU. Mail : Iannis.Dandouras_at_irap.omp.eu
  • François Leblanc (LATMOS) : responsable du groupe thématique Soleil-Héliosphère-Magnétosphère du CNES. Mail : francois.leblanc_at_latmos.ipsl.fr
  • Jean Lilensten (IPAG, Grenoble) : membre du comité des programmes de European Space Weather Week, co-rédacteur en chef du journal "Space Weather and Space Climate", délégué auprès de ISWI (UN-COPUOS), directeur pédagogique de l'école de météorologie de l'espace pour ingénieurs. Mail : jean.lilensten_at_obs.ujf-grenoble.fr
  • Christine Mazaudier (LPP, Palaiseau) : spécialiste de l'ionosphère équatoriale, en charge du Groupe International de Recherches en Géophysique Europe-Afrique (GIRGEA). Mail : christine.amory_at_lpp.polytechnique.fr
  • Frédéric Pitout (IRAP, Toulouse) : président de la commission G de l'URSI-France "radioélectricité ionosphérique et propagation". Mail : frederic.pitout_at_irap.omp.eu
  • Nicole Vilmer (LESIA, Observatoire de Paris, Meudon) : nicole.vilmer_at_obspm.fr